Alimentation : et si on mangeait bio et congolais ?




Du 28 septembre au 10 octobre, la quatrième édition du Forum de l’entrepreneuriat aura eu, entre conférences et débats, le bon goût de faire découvrir à la population ponténégrine les initiatives  des TPE, PME et PMI locales lors de stands de promo-vente des produits du Congo Brazzaville. De quoi mettre l’eau à la bouche et faire un tour de table en tant qu’amoureux des saveurs naturelles de chez nous.

Manger bio, sain, équilibré et congolais est-il possible ? La réponse est entre les stands où je déambule. Je marque un premier arrêt sur celui de AgriaLoango, agriculteur, pisciculteur, éleveur et célèbre par sa ferme pédagogique. L’occasion de découvrir avec Jane, sympathique attachée commerciale de la ferme, la tisane d’agria ou encore celle de corossol.  Si l’Espace Béa, du quartier Tchiali de Pointe Noire, propose des jus naturels d’orange, citron, barbadine ou encore de pastèque, je suis plus surpris du jus de kapok, fruit du fromager, cet arbre imposant pouvant atteindre quarante mètres de haut. Entre autres jus de fruits (corossol, noix de coco, mangue…) proposés par Kelklo, basé à Siafoumou, la véritable découverte est le jus de malombo, fruit poussant dans les lianes, ou encore celle de ces autres jus de fruits sauvages : mvouta, tondolo.  Je trouve chez Kelklo des sirops (ananas, mangue) et, sous la marque Vitasucre, un mélange de sucre de canne et de poudre de moringa aux multiples vertus dont l’arbre est originaire de l’Inde.

Vendus au quartier Fouks et fabriqués au quartier Vindoulou par Coprac,  les jus de gingembre et ceux de bissap sont certainement plus classiques mais il y a  à ce stand des  bocaux de sauces de tomates naturelles ou encore ceux de petits légumes marinés. Toujours à déambuler entre les allées, petite pause pour savourer les jus de baobab et tsui-teké chez Keko mais également les confitures de fruits faites « maison ».  Je goûte au stand Mélissa le pur miel sauvage des forêts du bassin congolais et un peu plus loin, la pâte d’arachide naturelle de la coopérative Agri-Telmar.

Pour épicer la visite, je m’arrête chez Melbio et ses petits pots de clou de girofle, poivre noir et poivre blanc moulu, muscade, curcuma, etc.  Quant à Sébastien, coordinateur de l’Association d’action communautaire de base pour le développement du Pool, il m’informe que son association met l’accent sur la formation des jeunes entrepreneurs en agriculture. A cet effet et pour montrer l’exemple, l’association basée à Madingou fabrique de la farine de soja mais aussi de maïs. Parlant de maïs, je pourrai citer également « la bouillie des champions » de la société Sawa. Service traiteur à la base, May multi services s’est aussi lancé dans les produits naturels, pépins de courges, arachides grillées mais se distingue surtout par la noix de coco rappée, grillée et caramélisée, j’ai testé et adoré !




Si Enoce bio, du quartier Ngoyo, vend ananas séchés, sirop de gingembre ou farine bio à base de maïs, riz, arachide et soja, je m’étonne de la teinture d’ail. Mais non, ce n’est pas pour la cuisine, me prévient-on, mais pour la santé à raison d’un verre matin et soir !  Large gamme de produits chez Agrideck Congo : saka saka, gombo, mfumbu, courge, piment,  foufou, nkassa, haricot, ntinia, œufs et même porc fumé. Et c’est naturellement que je termine mon tour des tables avec un café 100% congolais « Eric Arabica ».

Catégories Societe

Laisser un commentaire