Angleterre : des Africains maires de communes de Londres

En Angleterre, des citoyens d’origine africaine occupent désormais des postes de maires de communes de Londres.

Elle est originaire de l‘État Imo au sud du Nigeria. C’est Victoria Obaze. L’investiture a eu lieu la semaine dernière, a annoncé le News Agency of Nigeria (NAN), une agence de presse proche du gouvernement.

Après des échecs répétés aux élections locales de 2010, 2014 et 2016, sa quatrième candidature au conseil local de Londres aura été la bonne. Victoria Obaze a été élue en mai 2018 dans son quartier Whitechapel dans la commune de Tower Hamlets, au centre de la capitale britannique.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Mais, elle est loin d‘être la première Nigériane à accéder à ce poste. Ernest Ezeajughi et Mme Kate Anorue, tous deux natifs de l’État d’Anambra (au nord d’Imo), ont récemment prêté serment, respectivement maire de London Borough of Brent et d’Enfield.

D’autres Africains ont déjà postulé à ce poste, à l’image du natif d’Afrique du Sud Lee Harris qui avait brigué en 2016 le mandat de maire central de la capitale londonienne.

Et qui sait si un originaire d’Afrique ne deviendra pas l‘édile de la capitale d’une puissance occidentale ? Tout est possible, car Londres est aujourd’hui dirigé par un citoyen né certes à dans la capitale anglaise, mais de parents indo-pakistanais : Sadiq Khan.

Autres presses

Catégories Diaspora

Laisser un commentaire