Challenge miracles : le pasteur Makosso invite les migrants à Tanger au Maroc, il va diviser la mer le 10 mars




Le dernier faux exploit d’un pasteur congolais en Afrique du Sud qui a consisté à ressusciter un homme sur la route du cimetière est entrain de booster d’autres pasteurs africains en quête de reconnaissance. Bien que des poursuites judiciaires aient été lancées contre le pasteur congolais, son homologue Ivoirien, lassé par des invectives de ses compatriotes a décidé de frapper fort. Comme Moise avec son bâton, il a promis diviser la mer en deux pour permettre aux nombreux migrants en attente au Maroc de rejoindre l’Espagne. Rendez-vous est fixé à Tanger le 10 mars prochain.




Le pasteur Ivoirien Makosso n’aime pas les conneries et provocations, moins encore les défis. Après avoir reçu de nombreuses demandes de miracle de ses compatriotes, il a décidé de frapper fort en imitant le prophète Moise qui à son époque avait à l’aide de son bâton divisé la mer en deux pour permettre aux juifs de s’échapper aux griffes du Pharaon.

Le pasteur Makosso invite à cet effet tous les migrants noirs vivant au Maroc et désireux de traverser la méditerranée, de se retrouver ce 10 mars à Tanger où il divisera la mer en deux et créer un passage qui leur conduira droit vers l’Espagne.

Depuis que le pasteur congolais Alpha Lukau a ressuscité un cadavre en Afrique du Sud, nombreux sont les fidèles qui se sont mis à lancer des piques à leurs pasteurs respectifs.




Makosso qui a séjourné dernièrement en Israël entend bien relever ce défi ce 10 mars à Tanger au Maroc. Un voyage gratuit pour ses nombreux Noirs qui parfois attendent des années pour pouvoir rejoindre l’Europe au prix de leurs vies.

Catégories Diaspora

Laisser un commentaire