Droits d’auteurs : Les artistes congolais toujours en situation de précarité et d’assistés




Sociétés d’auteurs inexistantes ou inefficaces, piratage… Le manque à gagner est important pour les artistes congolais, qui peinent à profiter de leur succès. Depuis plusieurs années, ils manifestent toujours leur inquiétude devant la dégradation de leurs conditions de travail et de vie. Les points de cristallisation restent la perception de leurs droits, d’une part, et l’accompagnement social quasi inexistant, d’autre part. Lassés de se retrouver toujours en situation de précarité et d’assistés, impuissants à la dégradation de leur vie, les créateurs des œuvres de l’esprit tancent le Bureau congolais du droit d’auteur (BCDA).

Les artistes-musiciens congolais en particulier considèrent que le BCDA ne remplit plus socialement, institutionnellement et professionnellement ses missions depuis des décennies.

La principale défaillance pointée du doigt concerne la répartition insatisfaisante des redevances collectées.

Par ailleurs, le mode de fonctionnement de cet organisme se trouve obsolète, inapproprié et inapplicable aujourd’hui, au vu de l’article 6 du décret n°06/813 du 11 juin 1986 portant son organisation et son fonctionnement.




On rappelle que le Ministère congolais de la Culture et des Arts a entrepris de moderniser l’arsenal juridique du droit d’auteur, en général, et du Bureau congolais du droit d’auteur (BCDA), en particulier, par un projet de loi.

L’ambitieuse réforme du droit d’auteur congolais devrait trouver une large adhésion grâce à une large concertation, seul mode de gouvernance par lequel les acteurs culturels seront associés afin de débattre sur ce projet combien essentiel pour leur vie.

Il propose que les évolutions économiques, technologiques et sociologiques intervenues depuis ces trente dernières années soient prises en compte.

Le manque à gagner pour les artistes congolais du fait du non-paiement de leurs droits d’auteur est énormissime.

Les echos

Catégories Culture

Laisser un commentaire