Elle refuse l’homme que Dieu a montré au pasteur comme son futur époux pour être trop « vilain »




En Afrique, plusieurs femmes en fin de carrière, désespérées ou peu draguées ont trouvé aux églises de réveil des endroits idéaux pour croiser leur âme sœur. Avant d’en trouver, elles crient haut et fort avoir épousé Jésus Christ, laissant leur devenir sentimental aux mains des pasteurs.

L’homme qu’elle cherchait dans son église et que Dieu lui a montré à travers son pasteur s’est avéré ne pas être de son goût physique. Ayant une laideur impressionnante, Josiane a renoncé à ce choix divin préférant chercher ailleurs.

La trentaine révolue, Josiane a fondé tous ses espoirs sentimentaux à son église, où selon elle seuls les hommes craignant Dieu y venaient. Mais le choix porté sur un fidèle de surcroît choriste a été un coup fatal pour elle.

Dans cette église de réveil de Poto Poto à Brazzaville, nombreuses sont les femmes célibataires qui sont à la recherche d’un homme et vise versa. Le pasteur et quelques intercesseurs essaient de former les couples en ayant des visions lors des prières intenses.




Si certains se contentent du choix du pasteur, d’autres à l’instar de Josiane défient Dieu en refusant les hommes choisis pour eux. Pour Josiane, qui s’estime belle, l’homme choisi par son église ne le méritait pas. Il était physiquement peu attirant.

Stéphanie Mabonzo

Laisser un commentaire