Espagne : un camerounais gagne 158000 euros au loto, insulte son patron et démissionne de son boulot




Clotaire Banang ne supportait plus l’autorité de son patron et de ses collègues et le loto a sorti sa colère gardée. Grand parieur des jeux, la chance lui a sourit après 10 ans de tentative. Pour célébrer cet heureux événement, le camerounais s’est présenté à son travail en retard et n’a pas hésité à proférer des insultes à son patron et ses collègues pour se faire éjecter.

Dans la petite ville de Vitoria dans les pays basques espagnoles, un africain défraie la chronique après avoir gagné 158.000 euros au Loto appelé LA PRIMITIVA. Depuis plus de 10 ans Clotaire Banang qui vit dans cette ville a toujours joué sans succès.




Sa foi de gagner un jour a toujours eu raison sur les moqueries de son entourage, et c’est ce qui s’est passé le samedi 09 mars dernier quand son ticket a été gratifié.La première décision du camerounais a été d’attendre impatiemment le lundi lors de la reprise du boulot pour dire ses quatre vérités à son employeur qui l’a toujours traité de moins que rien à cause de ses origines africaines.

Après avoir passé par la banque pour toucher son dû, Clotaire Banang s’est présenté à son poste de travail à 10h au lieu de 6h. Quand son employeur lui a demandé des explications, le camerounais s’est mis à l’insulter, lui rappelant ne pas être son esclave. Quelques travailleurs qui ont voulu défendre le patron n’ont pas été épargné de la colère de Clotaire.




Des insultes qui lui ont coûté à l’immédiat un renvoi comme il le projetait. En dehors des 158.000 euros du Loto, Clotaire devrait se voir payer ses droits après plus de 10ans dans cette entreprise.

Aux dernières nouvelles, Clotaire Banang qui n’a jamais pris des vacances dorées de sa vie serait du côté de la république dominicaine pour se détendre et réfléchir sur son avenir.

Catégories Diaspora

Laisser un commentaire