Interview. Alain Mabanckou va bientôt « rentrer au pays »




L’écrivain très prolixe en ce moment sur les ondes de France Télévision répondait hier aux questions de Patrick Simonin dans l’émission L’Invité. Extrait*.

Alain Mabanckou. Je voudrais – puisque je l’ai lu dans la presse -, je voudrais remercier – puisqu‘il faut quand même être dans les remerciements – ce ministre de la Justice du Congo qui semble-t-il a dit que je n’avais aucun mandat d’arrêt, je n’avais aucune interdiction de retour au pays, que mes livres n’étaient pas interdits. Ça tombe bien, ça va me permettre de rentrer bientôt au Congo Brazzaville.

Patrick Simonin. Vous allez rentrer quand, au Congo Brazzaville ?

 AM. Dès que je le sentirai. Il faut que je me prépare ; je viens d’apprendre que je ne suis pas interdit. Ça fait plaisir.

 PS. C’est votre souhait Alain Mabanckou ?

AM. Qui ne peut pas avoir le souhait de rentrer chez lui et de voir ses frères, ses sœurs, le peuple congolais ? C’est important de le faire. Je suis un fils du Congo. Quand on me voit, la première chose qu’on voit c’est le Congo Brazzaville, j’allais dire l’Afrique puis le Congo Brazzaville. Donc nul n’a le monopole de dire que le pays lui appartient. Le pays nous appartient tous. Qu’on le veuille ou non, nous devons composer ensemble pour aller de l’avant.

 

 

*L’interview dans son intégralité est en libre accès sur le site de TV5 Monde : http://www.tv5monde.com/emissions/episode/l-invite-alain-mabanckou-2

La Rédaction
Catégories Entretien

Laisser un commentaire