Investissement : le chinois Alababa mise sur l’Ethiopie pour conquérir l’Afrique




Addis-Abeba peut-elle devenir une plaque tournante du commerce électronique mondial sur le continent ? C’est en tout cas l’ambition affichée par les autorités éthiopiennes alors que le pays vient de signer un accord avec Jack Ma, l’un des hommes les plus riches de Chine et patron du groupe Alibaba.

Lors de la cérémonie lundi qui officialisait cet accord, le Premier ministre éthiopien s’est enthousiasmé de cette initiative et il s’est engagé à soutenir le projet. “L‘Éthiopie, avec Jack Ma et Alibaba, fera de cette vision une réalité. Comme je l’ai promis à Jack ce matin, je serai le chef de projet pour les investissements d’Alibaba en Ethiopie. Je serai un vendeur pour le continent”, a promis le dirigeant éthiopien.

Le café éthiopien en ligne de mire

Cet accord basé sur les produits “made in Ethiopia”, en particulier le café, pourrait stimuler les activités économiques, les investissements technologiques et l’esprit d’entreprise en Éthiopie.




“Vous avez un excellent produit, mais ce que l‘Éthiopien devrait faire, c’est changer la façon de vendre les cafés. Nous devrions vendre le café directement à des millions et des millions de consommateurs. Autrefois, on envoyait le café dans des conteneurs. À l’avenir, n’importe quel consommateur, n’importe où dans le monde, peut acheter du café éthiopien en ligne à l’aide d’un téléphone portable et peut être livré en 72 heures ou moins. Et puis les agriculteurs seront heureux, les consommateurs seront heureux. Moins il y aura de distributeurs, plus l’intermédiaire sera à l‘étroit”, a détaillé le patron d’Alibaba.

En 2018, la Fondation Jack Ma a lancé le prix Netpreneur, à l’intention des chefs d’entreprise africains de premier plan. Le prix fournira 10 millions de dollars à 100 entrepreneurs africains sur une période de dix ans grâce à l’innovation locale, à l’autonomisation économique des femmes et des petites entreprises.

AFRICANEWS

Catégories Economie

Laisser un commentaire