Le groupe Dangote intéressé par l’exploitation de la potasse au Congo

Le président Denis Sassou N’Guesso a reçu en audience, l’homme d’affaires nigérian, Aliko Dangote, le 21 août à Oyo. Au cours de l’entretien, Aliko Dangoté a exprimé son vœu d’investir dans l’exploitation de la potasse et du phosphate.

‘’Dangoté’’, ce nom est désormais une marque de fabrique pour les congolais, à travers le ciment qui sort de son usine et estampillé de ce patronyme. Et l’homme d’affaire ne compte pas s’arrêter là, dans ce Congo qui prône désormais la diversification de l’économie.

« Nous avons échangé sur les investissements. Nous avons investi trois cent vingt millions de dollars dans le ciment au Congo », a-t-il indiqué faisant référence à la cimenterie de Yamba, dans le département de la Bouenza.

Selon l’homme d’affaires nigérian, cette usine d’une capacité de production annuelle de 1,5 million de tonnes, est la plus grande de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.

« Aujourd’hui, nous envisageons de réaliser de grands investissements dans la potasse, le phosphate et si possible l’ammoniac comme nous l’avons fait au Nigeria. Nous avons confiance au Congo. Il s’agit de grandes industries qui vont créer beaucoup d’emplois et des échanges avec l’extérieur », a expliqué Aliko Dangote.

Catégories Economie

Laisser un commentaire