Le Maroc sort le grand jeu pour la 12e édition des Jeux africains

Le monde du sport africain se réunissait dans la soirée de ce lundi 19 août pour la cérémonie d’ouverture des 12e Jeux Africains, un plateau rassemblant 6 000 athlètes venus des 54 pays africains. Une édition dont s’est fait l’hôte Rabat, la capitale marocaine.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la cité hôte n’a pas lésiné sur les moyens pour éblouir ses invités. Jeux de lumière époustouflant, scènes artistiques majestueuses pour marquer l’entrée inédite du Maroc dans cette compétition panafricaine. Car, il s’agit là de la première participation du royaume chérifien depuis qu’il a réintégré l’Union africaine en 2017.

Et l’objectif était double pour Rabat : au-delà de montrer son appartenance aux valeurs culturelles et sportives de l’Union africaine, il s’agissait surtout de démontrer sa force de frappe en termes d’organisation d‘événements majeurs. Outre l’organisation de la Coupe du Monde pour laquelle le Maroc s’est plusieurs fois porté candidat, le pays espère aussi devenir le premier pays africain à abriter les Jeux olympiques.

Pour nombre de spectateurs présents au stade Moulay Abdellah de Rabat, le pari a été relevé haut la main. Par ailleurs, pour les différentes délégations de sportifs, les Jeux olympiques sont également en ligne de mire. Les Jeux Africains Rabat 2019 se présentent du reste comme l’antichambre des Jeux de Tokyo 2020, car 17 des 30 compétitions serviront à se qualifier pour la grand-messe des jeux pluridisciplinaires.

AFRICANEWS

Catégories Sport

Laisser un commentaire