Manchester United renverse le PSG en Ligue des champions

Le Paris Saint-Germain a été éliminé par Manchester United en huitième de finale de la coupe d’Europe des clubs de football (Ligue des champions), ce 6 mars 2019. Les Parisiens se sont inclinés 3-1 à domicile face à Manchester United, alors qu’ils avaient pourtant gagné 2-0 au match aller.

Le Paris Saint-Germain va pouvoir continuer à rêver des quarts de finale de la coupe d’Europe des clubs de football (Ligue des champions). Parce qu’il n’est pas prêt de les disputer… Le PSG a en effet été éliminé une nouvelle fois en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Deux ans après leur élimination sidérante face au FC Barcelone (victoire 4-0 à l’aller, défaite 1-6 au retour), les champions de France ont presque fait pire face à Manchester United, ce 6 mars 2019, au même stade de la compétition.

Vainqueurs 2-0 en Angleterre, les Parisiens ont réalisé une improbable contre-performance : perdre 3-1 à domicile face à des Mancuniens pourtant décimés par les blessures et privés notamment du milieu de terrain Paul Pogba (suspendu).

Des signes annonciateurs

Les deux premiers buts adverses ont été des signes annonciateurs du désastre à venir. Le premier a été inscrit dès la 2e minute sur une passe en retrait du défenseur Thilo Kehrer. Le Belge Romelu Lukaku en a profité pour intercepter le ballon, se présenter face au gardien de but du PSG et ouvrir le score : 0-1, 2e.

Gianluigi Buffon, pourtant considéré comme le meilleur gardien de but des vingt dernières années, a ensuite relâché la balle sur une frappe de Marcus Rashford. Lukaku, qui a suivi, a doublé la mise (1-2, 30e) au grand dam du portier italien.

Le défenseur Juan Bernat avait pourtant égalisé pour le PSG (1-1, 12e) sur un centre de l’attaquant Kylian Mbappé. Mais ce dernier et ses partenaires ont multiplié les ratés, surtout en deuxième période.

Un penalty décisif

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, l’ailier Angel Di Maria voyant par exemple un but invalidé pour hors-jeu (56e) et Bernat tirant sur le montant droit (84e). Mais les Parisiens ont surtout semblé hésiter entre attaquer pour marquer et s’assurer la qualification, et défendre leur mince avance comptable sur l’ensemble des deux matches.

C’est alors que l’arbitre Damir Skomina a accordé un penalty à Manchester United, après avoir eu recours à l’assistance vidéo, pour une main du défenseur Presnel Kipembe dans sa surface de réparation. Marcus Rashford s’est chargé de la sentence (1-3, 90e+4) renvoyant le PSG à sa triste réalité : celle d’une équipe qui n’a toujours pas atteint les demi-finales de la Ligue des champions malgré 1,5 milliard d’euros dépensés par son propriétaire, le Qatar, depuis 2011…

Catégories Sport

Laisser un commentaire