Marché congolais de l’assurance : les compagnies de courtage passées au filtre




Le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, vient de publier une liste actualisée de trente intermédiaires qui a été transmise à la commission de contrôle. La tutelle veut ainsi organiser le métier face à la fraude.

« En application des dispositions règlementaires, aucune société d’assurance n’est autorisée à souscrire des contrats d’assurance par l’intermédiaire des courtiers autres que ceux figurant sur la nouvelle liste, sous peine des sanctions prévues à l’article 312 du code des assurances. J’attache du prix à la stricte observation de la présente circulaire », a averti le ministre dans une note circulaire datée du 8 mai 2019.

Au Congo, l’exercice de la profession de courtier est soumis à l’agrément du ministère des Finances. Celui-ci, d’après le même code des assurances, peut dresser la liste des sociétés de courtage, la transmettre à la commission de contrôle et aux compagnies agréées sur le territoire de l’État.

À peine trente intermédiaires ont été retenus, dont quatorze à Brazzaville et seize à Pointe-Noire. La publication de cette circulaire marque, sans doute, un changement de cap au sein du secteur du courtage d’assurance au Congo. Elle permet une meilleure application des lois et règlements en matière de souscription des polices d’assurance (qu’il s’agisse de contrats classés en assurance vie ou non-vie).




En plus des contrôles, il est nécessaire que les pouvoirs publics réalisent des enquêtes en vue de s’assurer que les entités exerçant pour le compte des assureurs transmettent bien les éléments pertinents et agissent dans le respect des conventions de délégation et de distribution. De même, les sensibiliser à rédiger des conventions qui doivent être en accord avec les politiques de sous-traitance des assureurs et qui intègrent bien les enjeux de conformité. Notons qu’un courtier est un professionnel de la négociation et un excellent commerçant. Il peut travailler au sein de différents secteurs professionnels: assurance, immobilier, automobile, voyage ou encore travaux. Son rôle est de faire le lien et être un intermédiaire entre un acheteur et un vendeur…

ADIAC

Catégories Economie

Laisser un commentaire