Mode : la percée du Congolais Jaisse Yhan Opfou en Chine

Mannequin, modèle photo et ambassadeur de marque, Jaisse Yhan Opfou est un jeune congolais qui a percé en Chine, en parallèle de son cursus universitaire. Aujourd’hui, si cette ascension est une grande fierté, le parcours du jeune homme inspire l’avenir.

Né en République du Congo de parents congolais, Jaisse Yhan Opfou a vécu toute son enfance à Brazzaville jusqu’à son départ pour la Chine, peu après l’obtention de son baccalauréat. Jaisse était un amoureux de la mode mais le désir de faire carrière dans ce domaine ne lui frôlait pas entièrement l’esprit.

Arrivé en Chine, en dehors de ses études, Jaisse se lance dans le mannequinat, histoire de lier l’utile à l’agréable. Pour ses premiers pas, il collabore avec la marque Addict Code, basée en Chine, du jeune congolais Jason Ovaga, alias Mister 2.0.

Au fil du temps, le dynamisme et le professionnalisme de Jaisse se fait remarquer. Il finit par captiver l’attention d’une agence qui lui offre l’opportunité de devenir mannequin international, ambassadeur et tête d’affiche en Chine de plusieurs marques mondiales dont Itel, Tecno, Huawei, Anta sport, etc. « Le but dans la vie est d’être meilleur que nous ne l’avons été hier. Peu importe ce que nous faisons, continuons de travailler dur et à croire en nous. C’est juste pour inspirer les gens que c’est possible de partir de rien pour enfin devenir quelqu’un », a estimé le jeune mannequin.

Actuellement basé à Guangzhou, Mister 2.0 a un parcours qui fait la fierté des Congolais de la diaspora et inspire la jeunesse congolaise, tout en soutenant l’entrepreneuriat. D’après Jaisse Yhan Opfou, le monde dans lequel nous vivons est grand. Ainsi, « plus grand est ton rêve, plus grand tu le vis. Tout est dans ton esprit aspire à la grandeur

Par ailleurs, il est bien vrai que le succès implique aussi un certain nombre de responsabilités. C’est pourquoi le jeune mannequin ne cesse de travailler d’arrache-pied pour se maintenir en haut du podium. « Le succès vient à vous lorsque vous travaillez fort, pas quand vous en rêvez. Le chemin est encore long et je me dois de préserver ma position tout en visant davantage l’excellence », a-t-il précisé. Passionné de sport, Jaisse Yhan Opfou demeure également très attaché à la culture et aux valeurs africaines, particulièrement à celles du Congo. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui le motive à préserver son identité et sa couleur de peau noire, peu importe le lieu où il se trouve.

ADIAC

Catégories Diaspora

Laisser un commentaire