Musique : Quartier latin donne un concert dans la ville océane




Koffi Olomide et son groupe Quartier Latin se produiront, le 22 novembre, à l’hôtel le Ruisseau. Ce concert aura lieu dans le cadre de la célébration des 33 ans d’existence de ce groupe qui l’a toujours accompagné.

Créé en 1986 par Koffi Olomidé,  le groupe Quartier Latin a fait plusieurs fois le tour de la planète et écumé les salles et festivals du monde entier en 33 ans d’existence. Ses artistes donnent l’impression d’avoir digéré une bonne partie de l’histoire de la musique africaine pour en ressortir les aspects les plus corsés. Leur premier album « Pas de faux pas » rassemble toutes leurs influences, non pas seulement du Ndombolo mais aussi de la Rumba. Dans quelques jours, le Quartier Latin fêtera ses 33 ans d’existence à travers un concert anniversaire dans la ville de Pointe-Noire, une occasion pour ce groupe anthologique d’interpréter tous les tubes qui ont jalonné les trois décennies de son histoire.

Côté public, les spectateurs, d’hier et d’aujourd’hui, reprendront ensemble des titres des albums qui ont bercé leurs soirées étudiantes, notamment Magie, Ultimatum, Droit de Veto,  Force de frappe, Affaire d’État et Danger de mort. En effet, ce groupe a toujours eu le don de se réinventer et de proposer des morceaux singuliers très dansants. Une magie que Koffi Olomidé a su créer et mettre en place pour le bonheur des mélomanes.
Pour la petite histoire




Antoine Christophe Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé, est né le 13 août 1956 à Kisangani en République démocratique du Congo. Auteur-compositeur, interprète, chanteur et producteur, il crée en 1986 le groupe Quartier Latin international qui aura comme premier lieu de répétition, la rue Zamba à Binza, à quelques encablures du restaurant Lolo La Crevette.  Sa sortie officielle a eu lieu  le 26 novembre 1986 à l’hôtel Phénix de Bon marché à Ndolo. Ce groupe a lancé plusieurs jeunes talents comme Suzuki Luzubu 4×4, Bouro Mpela, Modongo, Fally Ipupa.

Considéré comme une légende de la musique congolaise et africaine, Koffi Olomidé est le premier artiste noir africain à jouer à la mythique salle de Bercy. En quarante ans de carrière, Koffi Olomidé a enregistré près de trente albums studio dont sept signés avec le Quartier Latin, un en collaboration avec Papa Wemba et dix-huit albums live pour un total de plus de trois cents chansons. Son travail lui a valu six Kora Awards dont quatre durant l’édition de 2002 grâce à son album Effrakata.

ADIAC

Catégories Culture

Laisser un commentaire