P/Noire : un militaire dans le coma, il a surpris sa femme avec une lesbienne dans son lit




Là où tout autre homme aurait profité pour exiger un trio, Charles O, sous le coup de l’émotion est plongé depuis une semaine dans le coma. Bien que militaire, il n’a pu supporter voir sa femme avec une autre femme maintenant des relations sexuelles dans le lit conjugal. L’objet sexuel en forme de pénis que portait sa femme a été l’élément déclencheur de son coma.

Au quartier Matendé à Pointe-Noire, Charles O, un sous officier des forces armées congolaises lutte contre la mort depuis une semaine à cause d’une infidélité atypique de son épouse.




En rentrant de la prière, le militaire a surpris la mère de sa fille en pleins ébats sexuels avec un autre femme dans le lit conjugal. Le comble est que sa femme jouait le rôle de l’homme avec un pénis en jouet. Le militaire aurait lancé un cri qui a alerté son voisin immédiat.

Après avoir tenté en vain de le réanimer sur place, il a été conduit d’urgence dans un hôpital de la ville où il est toujours plongé dans le coma. Son épouse est portée disparue et le songui songui s’est emparé de la famille.

A Pointe-Noire, ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur malgré la multiplication des églises. On a comme la sensation que la dépravation des mœurs va de paire avec la prolifération des églises.




A Mpita, voire même à Tie-Tie Secrétariat, les lesbiennes ont leurs VIP où certains hommes vont parfois à la recherche des trios.

Stéphanie Mabonzo

Laisser un commentaire