Pétrole : Total s’apprête à développer d’autres projets au Congo




Le directeur de Total pour l’Afrique, Guy Maurice, a indiqué, le 5 mars à Brazzaville, que sa compagnie étudiait la possibilité de réaliser des investissements supplémentaires dans le pays où elle opère depuis une cinquantaine d’années.  

« Nous sommes en ce moment en pleine phase d’études et de prospection pour les futurs investissements », a déclaré  Guy Maurice, à l’issue d’une audience avec le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

Profitant de cette rencontre, le directeur de Total pour l’Afrique a informé le premier citoyen congolais de la production du gisement Moho Nord en ce début d’année 2019, ainsi que des perspectives.

Notons que le pétrole est la première ressource d’exportation du Congo. Il y a quelques années, l’or noir contribuait aux recettes budgétaires du pays à plus de 70%.

Les investissements de Total représentent deux tiers de la production pétrolière du Congo. Cette société française s’est engagée à mettre un terme au torchage du gaz sur les champs qu’elle opère au Congo.

Selon la direction générale de Total E&P Congo, le champ Moho Nord a fourni dans les derniers mois de 2018 une production de deux cent mille barils de pétrole par jour contre cent quarante mille initialement prévus en phase de pic.

Avec Adiac

Catégories Economie

Laisser un commentaire