Pointe-Noire : un agent de la SNE venu couper le courant séquestré dans un WC par la population




Cet agent a passé près de trois heures enfermé dans un WC avant d’être remis en liberté par la population qui s’est aussi mobilisée pour faire face aux éventuelles représailles policières. Victimes des délestages récurrents, ces populations n’ont pas apprécié le côté hautain de l’agent.

C’est après des échanges de parole violents que quelques jeunes du quartier culotte à Pointe-Noire ont décidé de punir un agent de l’ancienne SNE, venu couper l’électricité sans préavis.

Le vendredi 09 novembre dernier, un agent de l’ex SNE,s’est présenté dans un secteur du quartier culotte dans le but de couper l’électricité depuis le poteau à cause des factures impayées. Cette coupure affectait un bon nombre de domiciles, dont les propriétaires ont préféré entamer des négociations avec l’agent afin qu’il sursoie sa décision.




L’agent véreux a accepté de toucher un montant déterminé d’argent afin de fermer ses yeux. Les populations se sont mises alors à cotiser et ont pu réunir 20000 fcfa sur les 30 qu’exigeait l’agent.

Estimant que cette somme est une moquerie contre lui, l’agent a menacé monter au poteau si les 30000 fcfa n’étaient pas réunis. Face aux supplices des riverains, l’agent a commencé à hausser le ton et manifester un orgueil déplacé.

Ce sont ses paroles hautaines et dénigrantes envers les riverains qui ont poussé ces derniers à opter pour une solution violente. Quelques jeunes du quartier ont neutralisé l’agent qu’ils ont d’abord frappé avant de l’enfermer dans un WC. Il lui a été reproché en ces temps de rupture de refuser les 20000 fcfa réunis et de manquer du respect aux clients de sa boite.




Rassurés de posséder des preuves de corruption contre l’agent, les riverains l’ont libéré près de trois heures après qu’il ait accepté de prendre les 20000 fcfa, et renoncé à leur couper électricité.

Laisser un commentaire