Rwanda : quand le test de dépistage du sida se fait à la maison





Au Rwanda, il est désormais possible de faire soi-même son test de dépistage du VIH/Sida à la maison. Une révolution rendue possible par un dispositif d’autodiagnostic dénommée OraQuick.

Des files d’attente au Rwanda pour faire un test de dépistage du VIH. Cette image est le résultat de la récente mise en vente d’une trousse d’autodiagnostic du virus de l’immunodéficience humaine dans le pays.

Le dispositif OraQuick à usage unique permet à l’utilisateur de connaître son statut sérologique en 20 minutes et contrairement au test sanguin, il peut être utilisé à la maison.

Le dispositif d’auto-test ne demande pas d’expertise particulière. Le principe en est simple : il recherche les traces du virus dans la salive et non pas dans le sang. Son taux de précision est de 99,7 %.

« C’est un moyen de s’assurer que les personnes ont accès au test de dépistage du VIH, et sachant que le test du VIH est un point d’entrée pour la prévention du VIH en général et qu’il constitue un point d’entrée pour les soins et le traitement de longue durée du VIH. Il convient de ce fait de s’assurer que le test est accessible et que les gens connaissent leur statut VIH afin de pouvoir adopter les stratégies appropriées en fonction de leurs résultats VIH », déclare Dr Placide Mugwaneza, un des responsables de la division VIH/Sida au ministère de la Santé.

« Connais ton statut »

Le kit coûte actuellement 5 USD dans les pharmacies du Rwanda. Un prix jugé trop élevé dans un pays où plus de 60 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.




« Si les tests à l’usine sont accessibles à 2 $ pour les programmes publics et à 4 $ pour les privés, pour moi, en fonction de celui qui en a besoin, c’est toujours un obstacle majeur à franchir », déplore le Dr Sabin Nzanzimana, directeur de la division VIH/Sida au ministère de la Santé.

Selon le ministère rwandais de la Santé, le taux de prévalence du VIH/SIDA parmi la population âgée de 15 à 49 ans était de 3 % au cours de la dernière décennie. Les autorités disent leur volonté de travailler avec les parties prenantes pour réduire le coût de l’auto-test.

À l’heure où la planète enregistre un fort taux de prévalence (plus de 41 millions de séropositifs), l’ONU a placé la 20è journée internationale contre le sida qui sera célébrée le 1er décembre prochain sous le thème « Connais ton statut ».

Catégories Afrique

Laisser un commentaire