Sibiti : venu renforcer ses puissances, un pasteur a été chassé par les féticheurs pour gueulard





Connu pour faire tomber ses fidèles avec son mouchoir blanc, et surtout ses capacités à les désenvoûter spirituellement, le pasteur LKM, a été chassé de Sibiti, localité située au sud ouest du Congo, où il s’est rendu dans l’espoir de « remuer la bouteille ». Les féticheurs en avaient marre de se comportement envers eux. A chacune de ses prêches, il critiquait et minimisait l’importance des féticheurs et tradipraticiens, que Dieu était plus fort qu’eux.

Aucun des féticheurs auprès desquels il s’est rendu n’a voulu le recevoir. Tous, lui ont formulé les mêmes plaintes, ses attaques contre eux, alors qu’ils sont à la base de ses miracles. «  Tu ne peux pas cracher sur les mains qui te donnent à manger » lui ont répété les féticheurs.

Officiant à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, à quelques 230 kilomètres de Sibiti, le pasteur s’y rendait constamment renforcer ses puissances afin d’épater ses fidèles. Doté de ses pouvoirs animistes, LKM pouvait facilement déceler et anéantir tout mauvais sort jeté à ses fidèles.




Grâce aux féticheurs de Sibiti, il pouvait affronter tout sorcier et l’emporter au grand plaisir de ses patients.

Mais son orgueil et surtout sa défiance contre les féticheurs ont fini par se retourner contre lui. « .. Même les plus grands sorciers et féticheurs de la Lekoumou, ne peuvent rien contre moi » se plaisait-il à vociférer dans son église.




Les féticheurs qui ont décidé de lui fermer les portes, malgré sa générosité financière.Dans la cour de l’un d’eux, le pasteur a tenté en vain d’expliquer que ses prêches ne sont que des occasions pour berner ses fidèles, loin d’être une défiance contre les féticheurs.

Stéphanie Mabonzo

Catégories Societe

Laisser un commentaire