Théâtre : la représentation de la pièce « L’Ours » ovationnée au Centre culturel russe

A l’occasion de la Journée mondiale du théâtre et de l’Année du théâtre en Russie, le Centre culturel russe (CCR) de Brazzaville a abrité la représentation de la pièce d’Anton Tchekhoff, le week-end dernier. 

La pièce a été jouée par le Théâtre des arts libres, sous la direction de Jean-Marie Samedy Diatsonama (mettre en scène), en présence des ambassadeurs et diplomates accrédités au Congo, ainsi que de nombreux amateurs de cet art.

La comédie en un acte a mis en scène Elena Ivanovna Popova, « une petite veuve avec des fossettes aux joues, propriétaire terrienne », Grigori Stépanovitch Smirnov, « un homme encore jeune, propriétaire terrien » et Louka, le vieux valet d’Elena.

Veuve depuis sept mois, Popova s’est retirée du monde et refuse de recevoir Smirnov, un exploitant à qui on devait de l’argent et qui vient, lui-même, tenu par ses propres dettes, le lui réclamer. Désespéré, mais surtout très en colère devant le refus, Smirnov décide de rester chez Popova jusqu’à ce qu’elle le paie : « Tu es malade pendant un an, je ne bouge pas d’ici pendant un an ».

Or Popova dissimule (plus pour très longtemps) un caractère également explosif, la rencontre peut alors s’achever par un duel (Popova part chercher les Smith & Wesson de son défunt mari) ou par un mariage.

Smirnov s’approchant d’elle, dit : « Comme je suis furieux après moi ! Je suis amoureux comme un lycéen ; je me suis mis à genoux… J’en ai la chair de poule. (Brutalement.) Je vous aime ! J’avais bien besoin de tomber amoureux de vous ! Demain, il faut payer les intérêts ; on a commencé à faire les foins, et vous venez… (Il la prend par la taille.) Je ne me pardonnerai jamais cela… », tel un extrait de cette pièce théâtrale.

Le spectacle a été très ovationné par un public satisfait de la prestation du Théâtre des arts libres. En effet, le texte d’Anton Tchekhoff a été correctement mis en scène par Jean-Marie Samedy Diatsonama, avec comme acteurs, Patrice Moukanda sous le rôle de Louka, Maryse Flore Lassy Banouanina sous le rôle de Popova, Boris Mikala sous celui de Smirnov, et Rodrigue Yeboua Yeboue à la régie son.

Pour le directeur du CCR, Sergey Belyaev, ce spectacle a été un important événement dans le rayonnement de la présence culturelle russe à la vie culturelle du Congo. Il a donné de l’impulsion à une nouvelle collaboration du CCR avec le Théâtre des arts libres. « La comédie a été chaleureusement accueillie par l’audience brazzavilloise », a-t-il indiqué.

L’auteur

 Anton Tchekhoff  est né le 17 janvier 1860 à Taganrog (Russie) et mort le 15 juillet 1904 à Badenweiler (Allemagne). Tout en exerçant sa profession de médecin, il publie entre 1880 et 1903 plus de six cents œuvres littéraires ; certaines pièces souvent mises en scène à l’heure actuelle. « La Mouette », « La Cerisaie », « Oncle Vania » font de lui l’un des auteurs les plus connus de la littérature russe, notamment pour sa façon de décrire la vie dans la province russe à la fin du XIXe siècle.

Adiac

Catégories Culture

Laisser un commentaire