Transport aérien : la BAD s’inscrit dans un projet de réhabilitation de trois aéroports de la RDC




Les infrastructures aéroportuaires concernées sont celles de Kindu,  Kisangani et Mbuji-Mayi, pour un financement de l’ordre de 121,4 millions de dollars américains.

Après la phase I du Projet prioritaire de sécurité aérienne lancée en 2010 et qui a permis de poser les bases de la modernisation des infrastructures aéroportuaires en République démocratique du Congo (RDC), la Banque africaine de développement (BAD) qui est au centre du projet, vient d’amorcer la phase II. Cette dernière consistera principalement en la réhabilitation des infrastructures aéroportuaires de Kindu, de Kisangani et de Mbuji-Mayi pour un financement de l’ordre de 121,4 millions de dollars américains. Ce montant sera débloqué comme fonds via les Fonds africain de développement et une autre partie via la Facilité d’appui à la transition dans le cadre du la phase II du Projet prioritaire de sécurité aérienne. Pour la BAD, il s’agit, à travers ce projet, de doter la RDC des infrastructures aéroportuaires adéquates, compétitives et modernes mais aussi d’un réseau intégré de transports susceptible de relier tous les pôles économiques du pays.




Dans un communiqué signé le 25 octobre, Ousmane Doré, directeur général de la Banque pour l’Afrique centrale, est on ne peut plus clair. Ce projet, a-t-il dit, devrait contribuer à améliorer durablement le transport aérien en RDC, en le rendant sûr et fiable, et ainsi renforcer son rôle dans le désenclavement intérieur et extérieur du pays.  Cet argent, a-t-il ajouté, permettra également l’acquisition d’équipements de navigation aérienne, le renforcement des capacités des personnels techniques de l’Autorité de l’aviation civile et de la Régie des voies aériennes, ainsi que l’adhésion de la RDC au Marché unique du transport aérien en Afrique.

Rappelons que la phase I du projet, évaluée à 145,5 millions de dollars américains, avait notamment permis l’achat d’équipements de navigation aérienne, la mise à niveau des infrastructures aéroportuaires des trois principaux aéroports du pays, à savoir Kinshasa-Ndjili, Lubumbashi et Kisangani.

Catégories RDC

Laisser un commentaire